Accueil // À propos de... // PFR

Le RIFSEEP

Le RIFSEEP (régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel) permet d’attribuer un régime indemnitaire qui se décline en : 
 ♦ une part fixe déterminée par le niveau du poste occupé par l’agent,
 ♦ une part variable (facultative), définie sur la base de l’entretien professionnel annuel.

La part fixe

La part fixe correspond au niveau du poste occupé par l’agent, ce qui implique que la collectivité ait défini une classification de ses postes, en fonction de critères lisibles, pertinents et justes.

Nous préconisons pour notre part de positionner les postes en fonction de deux axes :
  • la latitude d’action (niveau et fréquence des décisions à prendre seul) 
  • la complexité (variété et ampleur des problèmes à traiter et analyse requise).

La part variable

La part variable récompense l’agent sur la base de ce qu’il a mis en œuvre au cours de l’année écoulée. Il revient donc à la collectivité de déterminer ce qu’elle souhaite reconnaître et donc récompenser puis de construire un dispositif permettant aux encadrants de réaliser, sur ces bases, une évaluation objective de leurs agents.

Exemples de critères d’évaluation à décliner et à assortir d'indicateurs de mesure :
    • tenue du poste
    • implication
    • fiabilité
    • mise en œuvre des compétences (savoirs, savoir-faire, savoir-être)
    • réalisation des objectifs.  

LBI CONSEIL vous aide :
  • à définir les critères de la cotation des postes de votre collectivité et à en réaliser la classification, en toute neutralité (ce sont les postes qui sont cotés, sur la base des attendus de l’institution et non les agents, que la consultante ne connaît pas),
  • construire des référentiels d’évaluation permettant d’attribuer à chaque agent la part variable qui lui revient, sur des bases objectives, quantifiables et équitables.

Références